Pourquoi après 2 ans et demi de démarche vers le zéro déchet j’ai testé les gourdes de compotes réutilisables?

Lorsque j’ai commencé ma démarche vers le zéro déchet il y a 2 ans et demi, mes enfants avaient 2 ans et 7 ans. Ils n’avaient pas l’habitude de consommer régulièrement des compotes conditionnées dans des gourdes jetables et les supprimer n’a donc pas été compliqué.

Une compote maison dans un récipient en verre et une petite cuillère faisaient l’affaire que ce soit à la maison ou lors de nos sorties.

Pourquoi favoriser une gourde réutilisable?

Je tiens à préciser que cet article n’est pas fait pour vous inciter à acheter des gourdes de compotes réutilisables. Moi même jusqu’à maintenant je n’en ressentais pas l’utilité. Car même si une gourde réutilisable peut être utilisée entre 50 et 150 fois (selon si elle est lavée à la main ou au lave vaisselle), à la fin elle se transformera elle aussi en déchet. Par contre il est vrai que ça peut être pratique dans certaines situations.

Le saviez-vous? 600 millions de gourdes sont jetées chaque année. Et ce que je trouve dramatique c’est que certaines grosses enseignes de restaurant les ont inclus dans leur menu enfant. C’est vrai que c’est compliqué de servir une compote dans un petit bol.

Une gourde réutilisable peut être utilisé jusqu’à 150 fois, un sacré gain économique mais surtout une énorme réduction de déchets.

Alors pourquoi maintenant?

La semaine dernière, mes enfants sont parti 3 jours en voyage scolaire et ils devaient amener une compote dans une gourde pour la pause de 10 heures. Je me voyais mal leur en acheter des jetables et j’ai donc décidé de leur en acheter des réutilisables. Ça me donnait aussi l’occasion de les tester vu que j’en ai un exemplaire dans mon kit zéro déchet (grâce auquel je présente ma démarche zéro déchet) et que j’en vendrai sans doute dans ma future épicerie vrac zéro déchet « Culture Vrac » qui ouvrira ses portes à Redon en septembre prochain.

Mon retour d’expérience

Pour commencer, j’ai trouvé pratique le fait que l’on puisse écrire sur la gourde le contenant et la date. De mon côté, j’ai juste noté le prénom de mes enfants afin qu’ils ne les égarent pas.

J’ai rempli mes gourdes de compotes réutilisables avec de la compote maison. Là où j’ai un peu galéré c’est pour le remplissage. Je n’avais pas vu qu’il y avait une limite de remplissage à ne pas dépasser et je l’ai donc bien trop remplie. La grande cuillère était aussi une très mauvaise idée. J’ai mis de la compote partout sur le système de fermeture « le zip ».

A la fermeture la compote a donc débordée et j’ai dû bien nettoyer le zip puis rincer l’extérieur de la gourde pour enlever le surplus de compote. Le système pour les fermer m’a bien servi (petit embout en plastique orange).

Et comme je n’avais qu’à moitié confiance, j’ai d’appuyé dessus pour vérifier qu’elles ne fuyaient pas puis je les ai mise dans un sac en tissu pour protéger le reste des affaires dans leur sac à dos.

Le retour de mes enfants

Mes enfants on été ravis. Ils ont adoré la compote que d’habitude ils aiment moyen (l’effet gourde je pense) et m’ont fait le retour qu’elles n’avaient pas fui. Ouf.

1ere expérience réussie. Bon la prochaine fois je m’y prendrais autrement pour les remplir et je varierai les plaisirs avec une crème au chocolat ou un yaourt maison.

Et pour l’entretien?

J’ai mis mes gourdes réutilisables au lave vaisselle puis je les ai faites sécher ouvertes debout afin que l’eau ne reste pas à l’intérieur et qu’elles ne moisissent pas. Ensuite je les ai essuyé avec un torchon.

N’oubliez pas de dire aux personnes qui s’occupent de vos enfants que ce sont des gourdes réutilisables. Une amie avait oublié de prévenir la nourrice de son enfant et la gourde a fini à la poubelle.

Et vous, vous utilisez des gourdes lavables? Des jetables?

Cet article vous plaît? N’hésitez pas à le partager et abonnez-vous à mon blog pour recevoir mes nouveaux articles ou bien suivez ma page facebook en cliquant sur j’aime