Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez qu’en plus de ramasser les déchets à chaque promenade que je fais, j’organise aussi de temps en temps des promenades ramassage de déchets.

La dernière promenade ramassage de déchet a eu lieu lundi 5 mars 2018 de 10h à 11h30. J’avais choisi l’Étang Aumée car lors d’une précédente promenade, j’avais hallucinée de voir autant de déchets et je suis repartie frustrée de ne pas avoir pu tout emporter. (voir article : Encore beaucoup de déchets ramassés lors de nos promenades du week-end)

Ne faisant aucune publicité dans les journaux, à chaque promenade ramassage de déchets nous sommes très peu nombreux, mais à chaque fois je fais de super rencontres.

Lundi nous étions deux adultes et 3 enfants et un bébé en porte bébé. Pour la petite anecdote, je connaissais de vue la jeune femme qui s’est joint à moi car nous faisons parti de la même association « Demain entre nos mains« . Cette promenade nous a donc permis de faire plus ample connaissance.

Les déchets :

Nous avons trouvé :

  • 70 bouteilles en verre, principalement des canettes éparpillées dans des endroits improbables : dans les endroits boisés près des arbres, certaines presque enterrées,

  • Plusieurs couches sales gorgées d’eau que nous n’avons pas pu ramasser car toutes gluantes,

  • Diverses déchets divers,

         

  • une pelle enfant en très bon état

Au total un sac jaune de déchets recyclables, 70 bouteilles et deux sacs pleins de déchets non recyclables.

  • Voici la collecte avant de jeter les 70 bouteilles en verre dans le container à bouteilles (présent sur place),

  • Les déchets non recyclables,

  • Les déchets recyclables,

  • Une pile que nous avons ramener chez nous pour la mettre au recyclage,

  • Une planche,

Je tiens à rappeler comme dans mon précédent article qu’il y a énormément de poubelles sur les lieux ce qui démontre que les personnes qui salissent ces lieux le font : par pure envie de salir? par flemme d’aller jusqu’à la poubelle qui est pourtant à quelques mètres? En fait j’avoue que je ne sais pas du tout ce qui peut leur passer par la tête. Laisser des couches sales en pleine nature, là ça me dépasse. Le reste aussi bien sûr, mais c’est le premier endroit où je trouve des couches bébé sales.

Après l’effort, le réconfort :

Après 1h30 de promenade nous avions bien mérité un petit remontant. J’avais ramené des galets aux amandes sans gluten et du jus de pomme que nous avons apprécié pour clôturer cette promenade.

Je proposerais régulièrement ce type de promenade ramassage de déchets et je compte sur vous pour vous joindre à nous la prochaine fois.

Cet article vous plaît? N’hésitez pas à le partager et abonnez-vous à mon blog pour recevoir mes nouveaux articles ou bien suivez ma page facebook en cliquant sur j’aime